Nasty

Nasty est un veritable artiste urbain, un produit de sa ville. Il a recouvert tous les supports de Paris, des sous sol du métro au toits des immeubles.
Quand les galeries l’ont « sorti » de la rue, il a voulu en garder un morceau. Trop attaché aux ogirines du graffiti et prêt a se distinguer dans un milieu encore méfiant du mouvement qu’on appelle aujourd’hui Street Art. Il s ‘empare alors des des plaques emaillées du métro et les utilise comme des toiles. Pari reussi, les plaques RATP deviendront sa marque de fabrique. Il utilise ensuite les plan du métro, eux aussi symbole du graffiti et en 2009, il reussi encore a créer l’enthousiasme en utilisant la ceramique originale des couloirs du métro.
Aujourd’hui, il continue de rendre hommage a ce mouvement si controversé en rendant utilisant le symbole des street artists par excellence: La bombe aérosol. Des centaines de reliques « vintage » qu’il a gardé, accumulé, préservé et sauvé de l’oubli depuis plus de 25 ans. Autant de carcasses vides qu’il détourne à nouveau pour en faire un support original et surprenant.

Nasty sur Arte